Yatrides et les autres
ET  LES  AUTRES 


A N A L Y S E
S E M I O T I Q U E

Yatridès - Picasso
Yatridès - Picasso


Chef incontesté de l'art graphique dans les années soixante, il reconquiert patiemment,
grâce à son absolue maîtrise picturale,les terrains perdus depuis un siècle par une avant-garde inconséquente dans son émancipation des tabous académiques d'antan.

Il n'est pas question pour GEORGES YATRIDES de retour à l'art figuratif traditionnel. Peintre du réel invisible, il nous révèle ce que nous dissimulait la représentation réaliste classique et ce qu'étaient incapables d'exprimer les diverses écoles post-figuratives du XXè siècle. C'est pourquoi l'ouvrage de Sacha BOURMEYSTER porte le titre de "Georges Yatridès et son siècle", un siècle de reconquête d'un espace pictural démembré, fragmenté en éléments constituants, transformé en désert, privé de sens, donc de parole, donc de dimension humaine. Cet espace, un absolu réductible au degré zéro, YATRIDES en a fait la matière d'un univers qui lui est propre, mais qu'il peuple d'interrogations humaines. "Il n'y a rien de trop humain" (NIETZSCHE) dans la tension qui transcende des toiles traversées par une lumière hors du temps, dans une convergence sillonnant à la fois le passé, le présent et le futur.

"Determinatio est negativo" (SPINOZA). Les qualificatif poursuivent vainement YATRIDES dans sa course. Tachiste? (Période initiale), Fauve? (Période fauve), Expressionniste? (Période Pré graphique), Figuratif? (Graphic period North America), Classique? Mystique? Scientiste? Scientifique? (Fundamental Graphs period), Esotérique? Néo-futuriste? (First and Late Apodictic periods), Biblique?...Réducteurs arrivant toujours en retard, tous ces qualificatifs sont par conséquent négatifs.

Reste le recours à une opposition systématique : "Yatridès, l'anti-Picasso"? Le lecteur se rendra compte qu'il ne s'agit pas ici de faire le procès de PICASSO, mais de l'utiliser comme fil conducteur pour accéder au Théorème qui régit la vision du monde de YATRIDES, pour accéder à une porte dont l'œuvre de PICASSO ne peut donner la clé.


Notre siècle finissant pourra au moins se vanter d'une chose, d'avoir enfanté ce monstre auquel il ne parvient pas encore à donner un nom précis, faute de l'avoir bien mesuré : les "médias"? les communications audiovisuelles? le show-biz ? C'est en tout cas le Pouvoir Totalitaire de notre temps, de notre civilisation. Il se nourrit des débris d'institutions, des restes des cultures passées : des cultures disparues à l'issue de fêtes célébrant la libération des contraintes et des conventions ; des conventions qui étaient les conditions mêmes de pérennité pour ces cultures. 
La peinture de Georges YATRIDES c'est le destin même de la peinture qui est en jeu. Mieux qu'un autre, Yatridès est armé pour cette redoutable épreuve de force avec un monstre qui en a déjà dévoré bien d'autres.


Dans toute son activité créatrice le peintre et je pense naturellement à YATRIDES, se livre à une véritable lutte avec l'Autre, à la fois démon qui lui suggère des solutions mal confirmées et sa conscience qui le défie et l'oblige à aller plus loin dans son exploration . L'Autre, YATRIDES le rencontre sans cesse dans cette matière qu'il interroge et qu'il maîtrise, afin qu'elle se donne à lui et lui réponde.

La maîtrise picturale, l'exploration de l'espace qu'elle révèle, l'interrogation métaphysique qui l'accompagne, ne font qu'un dans ce processus créateur. Quand YATRIDES a achevé une toile, il a répondu à des questions qu'il s'était posées ou encore, il a résolu des difficultés techniques qu'il s'était préalablement imposées.

Aussi,  n'est-il  pas  étonnant qu'il  ait  répondu  aux  interrogations  que  le spectateur  ne  sait  pas  encore  quelles  peuvent  être  formulées.


Alexandre, Sacha BOURMEYSTER  Sémiologue 
Professeur de Russe, Université Grenoble III
Contact par mail : yatrides@wanadoo.fr

Textes extraits des documents suivants : 
Administration Fiscale : extraits de la "Biographie professionnelle" détaillée, Contrôles 3938 B et 3953, Annexe 49 et suivantes pour servir et valoir ce que de droit.

Arthur Conte : "Yatridès maître du temps" SGDL 04.03.1991 
Sacha Bourmeyster : "Yatridès et son siècle" , "Yatridès le peintre du réel invisible " , "Yatridès l'anti-Picasso"SGDL24.03.1994, "Les Icônes Interstellaires" SGDL 31.03.1994, "Yatridès et la Bible" SGDL 30.10.96
Samuel E. Johnson : Biographic notes (International Galleries USA).
Catalogues monographiques, Yatridès 1954-1993 : Expositions (USA, Latin America, Canada, Great-Britain, Switzerland, Poland, Greece, Paris and Provincial France et Rétrospectives internationales.
Catalogues monographiques, Yatridès in International Art Festivals : "Great Master guest of Honour" Biennales Internationales Canada-France 1987-1989, "Main Master guest of honour" Biennale Internationale Quebec 1988, "Great Master guest of honour" Biennales Internationales (France-Canada) Vichy, Mozac, Riom, Cités des Ducs 1991-1993, Grand Maître invité d'Honneur.
Manifestations d'Ecoles de Peinture (Schools of Painting international Events USA) : "Masters of Modern Art 1910-1960" (Special mention in "Watercolors, Gouaches, Pastels and Drawings from the Cubist, Post-Impressionist, Expressionist and Surrealist Schools 1910-1960"), "Drawings and Watercolors 1900-1959" (Event following this organized by the American Embassy in Paris (Musée de l' Orangerie, hiver 1958-1959 : "From Clouet to Matisse" - Drawings in American Private Collections"), "Specialists in XXth Century Masters" (Special mention in "Collector's Choice").
Thèses universitaires : "Le peintre hors du tumulte" ("René Char", Maîtrise des Sciences et Télécommunications, MSTC Université Grenoble III 1981), "Les relations publiques et les techniques de communication au service de la peinture - Yatridès" (C. Lehodey 1983, Ecole des Attachés de presse, Directeur Fondateur Denis Huismans).
Videos, émissions télévisées : "Yatridès, les cimaises du ciel" (Sacré-Coeur Montmartre, Provideo S.A. 1981). "Yatridès le peintre hors du tumulte" ("René Char" Provideo S.A. 1983), "l'Art Yatridès" (Version Originale S.A. 1985), "Allemagne, Pologne et Russie" 1984
"Yatridès le peintre de la future mémoire" (Daniel Daneyrolles, FR3 1979), "Yatridès" (Daniel Bilalian, Journal télévisé 13:00-20:00h, Antenne 2, 12/12/1983), "Allemagne, Pologne, Russie" (Journeaux télévisés 1985). Voir dans "Sa vie" : "Bibliographie".
Films, longs métrages : L'œuvre de Yatridès a enthousiasmé cinéastes, réalisateurs, sémiologues parmi les plus grands de notre temps.
Jean Delannoy et Marcel Carné et leurs propositions de longs métrages avec des artistes de renommée internationale; Yatridès dans sa situation n'avait pu accepter. 
Par la suite en 1968, Arthur C. Clarke et Stanley Kubrick révèleront dans leur long métrage l'amplitude métaphysique des Plaques Monolithes de Yatridès. Aucuns droits intellectuels sur le fond et la forme, arguments de ce long métrage qui a marqué notre époque, ne seont revendiqués par Yatridès. 
Voir sur ce site yatrides.com, dans "Sa vie": "L'entourage". Dans "Son œuvre" : "Les Plaques de Yatridès" et "les Icônes interstellaires.
Yatridès-Kubrick :Les Plaques interstellaires de Yatridès, fondement et moteur de "2001 : Odyssee de l'espace". 
Voir dans "Son œuvre": "Yatridès-Kubrick".
Miles Millar : De nos jours: "Georges YATRIDES is the apotheosis of a Master in terms of artistry (...) His body of work is ethereal, not only aesthetically, but in his innate ability to harness the metaphysical aspect of our nature. He is an absolute in the incessant redefining and evolving anatomy of contemporary art and un gift to all of us. The power of this man's vision is everlasting (...) I was enraptured by the dexterity of his mind (...). Georges Yatrides' work is awe-inspiring and rightfully deserves the position it will take in our collective history, he is a true craftsman of the intangible" : Miles MILLAR, February 17, 2009